Nos sponsors

  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors

mairie de louvign 20140618 2053886251

Tour de la Mayenne VTT



Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates

La rando des écureuils
Écrit par Dominique ETILLEUX   

Pour cette belle fin Aout, jour de la St Louis nous partîmes Philou, Papy et moi Dom en terre Domfrontaise.


Levés aux aurores nous découvrons une petite bruine en chargeant les vélos au parking d'Utile. Tout le long du parcours une petite pluie.... mais depuis le temps cela nous manquait ??? Nous arrivons donc à Domfront presque dans les nuages avec quelques interrogations. Inscriptions , petit café comme d'hab. ... la pluie s'est arrêtée mais il fait un peu frais et nous sommes en tenue d'été ... faut-il un garde boue ?? De toute façon je n'avais pas prévu. 45 ou 60 kms, on se tâte.... C'est une reprise. Un organisateur nous accoste et nous encourage à faire plus (soi disant c'est moins dur que l'année passée) donc on décide, sauf pour papy, de mixer le 45 et 60. C'est parti donc à Domf sur la piste des écureuils direction Nord est vers la forêt d'Andaine. A peine la 1ère montée et il est temps d'enlever le coupe- vent. Côté terrain pas de soucis la pluie à tout juste coller la poussière. Papy en forme suit toujours et nous accompagnons gentiment quelques cyclos vététistes de Mayenne....... Puis vu leur train de sénateur nous accélérons dans une longue montée en faux plat. Approchant du 1er ravito j'en remets une petite couche... c'est plus fort que moi ?? Après une belle montée cette fois on arrive de nulle part sur le site du château de Bonvouloir au ravito. Bel endroit surtout au pied de la fameuse tour doublé d'un minaret ?? petites photos oblige. 20 kms de fait et donc c'est là que nous laissons Papy sur le 45. Nous sortons Philou et moi de la forêt mais toujours de beaux sentiers sans pratiquement de route mais toujours des côtes.... Un passage en crête magnifique dans un taillis ou je quitte la piste mais heureusement Philou veille au grain; mais tout de même c'est bizarrement fléché par endroits. En descente nous débarquons à Juvigny d'Andaine avec un peu de route.... ça fait du bien mais une côte sévère nous attends dans le bourg. On enchaine et puis après un long chemin empierré et puis passage dans un champ bordé de magnifiques herbes nous traversons une ferme et revenons directement en montée vers la forêt d'Andaine à travers un chemin taillé à la serpe !!!!! Nous récupérons le GR22 et après 500m sur notre gauche hors du circuit fléché pour retrouver le 45 kms.... Mais nous avons loupé le 2ème ravito !!! Longue montée à nouveau le long d'un chemin forestier parsemé de grosses ornières ... plus de 40 kms de fait et la fatigue commence à venir... on n'en voit plus le bout !! On enchaine avec une superbe descente technique. Je suis un petit jeune qui envoie avec sa caméra vissé sur le casque !!! Génial je m'éclate et puis tout en bas le petit jeune s'arrête net semblant m'attendre, mais en fait il a fait des nœuds avec sa chaine !!! Je l'aide en attendant Philou. Nous repartons, 45 kms et toujours pas de ravito !!! Philou se traine et je me retrouve dans une putain de montée.... genre 14% ... dur dur... mais je tiens : plus de Philou ??? Je m'interroge; encore une belle descente et puis la route et un bourg nommé le PERROU !!!! et hop on rentre dans une usine ou plutôt dans une scierie !!! avec cette belle odeur de bois coupé... et enfin ce fameux ravito après 50 kms. Philou arrive enfin aussi, à bout de forces. Je m'enfile au moins 3 toasts garni de camenbert « normandie » oblige avec demi gobelet de rouge du cubi posé sur la table !!!! Philou est effaré et se demande comment il va faire les 10 derniers kms ??? Et hop vu l'heure il faut y aller.... Les jambes sont raides et devinez encore.. une belle côte pour remonter sur le GR22 dans la forêt. Un peu de plat tout de même, un nouveau passage en montée technique avec des pierres genre fin du roc Suzannais !!! J'ai encore perdu Philou et puis on se rapproche de Domfront. Je me fais rattraper par 3 gars qui déboulent, je m'accroche dans la roue et finit à « DOMF »
En résumé : 60 kms pour 1100m de dénivelé c'est pas mal pour une reprise..... Cela vaut bien une bonne saucisse grillée, malgré la boisson qui n'est pas offerte mais peu importe le flacon on a eu l'ivresse de la forêt !!!!