Nos sponsors

  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors
  • 180
  • Nos Sponsors

mairie de louvign 20140618 2053886251

Tour de la Mayenne VTT



Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates

La 35-53

Il faut croire que la rando des Monts d'Arrée a laissée des traces, car sur les onze inscrits de dimanche dernier, seuls deux téméraires ont eu le courage de s'inscrire à cette nouvelle rando Ufolep. Sans oublier un petit groupe ayant fait une sortie "décrassage" autour de Louvigné.

 

Qu'à cela ne tienne, Stéphane m'accompagnera à Bourgon pour découvrir de nouveaux chemins, avec des parcours à dominante mayennaise pour ne pas trop empiéter sur leur voisin breton de St M'hervé. A peine arrivé que nous croisons des visages connus : Stéphane Gauffier, Steven et Reynald d'Intersport. Nous les devancerons d'ailleurs pendant quelques kilomètres, mais une fois revenu à notre hauteur, ce trio infernal nous grillera la politesse. Seul "la mouette" maintiendra son allure pour coller à leurs roues. Il doit encore avoir du tonus à revendre vu qu'on lui a "enlevé le pain de la bouche" la semaine dernière aux Monts d'Arrées!! Moi je suis déjà dans le rouge, alors que nous roulons autour du plan d'eau naturel de la Vilaine. Mais en bon gentleman, il m'attend au détour d'un chemin et le premier ravito nous permet de souffler un peu. Pas trop car je sens l'envie pressante de mon compagnon d'en découdre avec ces quelques broutilles qui se présentent devant nous.

Je profite quand même pour dérouler gentiment sous prétexte d'une surcharge pondérale (ce qui est vrai) et d'un excès de la veille ( ce qui est modérément vrai aussi ) pour justifier de mon allure "touristique". A vrai dire, je ressens énormément de difficultés à suivre le groupe, alors que le dénivelé est peu important, si ce n'est pour rejoindre le lieu du deuxième ravito en haut d'un promontoire surplombant les carrières de chaux à St Pierre la Cour. Là encore c'est "illico presto" pour la pause, alors que nous en sommes à la moitié de nos efforts. Direction maintenant Port Brillet pour la boucle du 53 kms en traversant un morceau de forêt, et oh surprise, nous nous faisons coiffer par le trio infernal. A moins que le contenu de mon camelback soit illicite, il a du leur arriver quelques soucis : une fausse piste et une crevaison les auront relayés à l'arrière, mais point n'en faut pour les relancer de plus belle vers l'avant. Mon compagnon de route saisit donc à nouveau l'occasion pour suivre leur allure de folie et me planter au beau milieu de nul part. Heureusement que le dernier ravito me permet de retrouver Stéphane, alors que le trio n'est plus là!

En résumé, je comprends pourquoi ma moyenne (14kms/h) est si faible par rapport à celle de Stéphane (19kms/h) : après un savant calcul, j'estime à au moins dix minutes le temps qu'il a passé à m'attendre aux bords des chemins. Mais comme il n'est que 11h au retour de Bourgon, il ne m'en voudra pas trop pour avoir trainé son boulet du jour.